Une visite chez l’Emchi

handpulse

En quoi consiste donc une visite chez l'Emchi ? Même avant sa visite, il est important pour le patient de considérer certaines petites choses. Le patient devrait se rendre à sa consultation sans avoir fait d'exercices physiques, ou autres activités physiques, le jour prévu de sa visite. Si sa consultation est tard au cours de la journée, le patient devra avoir été relativement sédentaire et tranquille durant quelques heures précédant sa visite. Si sa visite est tôt le matin, l'Emchi pourrait demander au patient d'y venir à jeun, sans avoir bu et, même avant d'avoir pris son bain ou sa douche. Le patient ne devrait pas s'être couché très tard et ne devrait pas avoir consommé d'alcool la veille de sa consultation. Toutes ces mesures assureront que le pouls du patient sera dans un état aussi naturel que possible, de sorte que le médecin puisse obtenir la perception du pouls la plus précise qui soit.

Il vous sera aussi demandé d'apporter avec vous un échantillon de votre première urine du jour, dans un contenant sec et propre; que le contenant ait été stérilisé ou non est sans importance. Lorsque vous entrerez en présence de l'Emchi, il vous sera offert de vous asseoir sur une chaise. Les Emchis peuvent en apprendre long sur leurs patients, rien qu'en observant le maintien corporel de chacun dès leur entrée dans la pièce. Puis l'Emchi s'adresse au patient, relativement à un système qui aide l'Emchi à établir le déséquilibre des humeurs corporelles ainsi que leurs localisations. Puis, il examinera votre échantillon d'urine; ce qui lui procurera une idée générale de l'état d'équilibre des humeurs et, parfois aussi, un peu d'information détaillée relative au patient. Puis, il prendra le pouls du patient à l'aide de légères pressions digitales sur l'artère ou le nerf radial qui se trouve juste un peu au-dessus du poignet. À l'aide de ce système qui sert à diagnostiquer le pouls, et pour lequel est célèbre la médecine tibétaine, et qui est différent de celui de tous les autres systèmes de médecine, il pourra établir les détails de votre condition. La prise du pouls, à elle-seule, est l'outil le plus important qu'ait à sa disposition le docteur en médecine tibétaine.

Il pourra alors éventuellement utiliser d'autres techniques qui servent à établir des diagnostics comme, par exemple, celle qui consiste à appliquer une légère pression sur certains points, afin de savoir s'ils sont sensibles. Alors, il proposera un traitement; lequel consistera vraisemblablement en quelques conseils diététiques et relatifs au mode de vie du patient ainsi que de quelques préparations et mixtures d'herbes. Les conseils, relatifs à la diète et au mode de vie, ne sont, la plupart du temps, pas bien stricts. Les herbes, quant à elles, se présentent sous forme de poudre ou de pilule, la plupart n'ayant même pas besoin d'être bouillies; mais celles qui l'exigent ne prendront que trois ou cinq minutes à préparer. Votre médecin, l'Emchi Shakya Dorje, vous fournira lui-même les préparations d'herbes prescrites. La médecine tibétaine fait aussi appel parfois à un certain nombre de thérapies physiques, corporelles et, si l'Emchi jugeait qu'il peut être nécessaire de faire appel à l'une d'elles, il vous le proposera, puisqu'elles ne sont pas nécessaires dans tous les cas.

Shakya Dorje passe jusqu'à une heure, et parfois plus, avec un patient lors de sa première consultation puis, habituellement une demi-heure lors des visites suivantes. Ceci, conformément avec les instructions de ses maîtres - il est à noter toutefois que certains docteurs travaillent un peu plus rapidement que cela. Un Emchi doit apprendre à s'adapter à toutes sortes de patients, individuellement, ce qui explique que son approche varie parfois d'un patient à un autre.

Copyright © 2006 Shakya Dorje; tous droits réservés.
Copyright © 2007 http://www.TraductionsPC.dyndns.org pour la traduction de l'anglais en français.

Comments are closed.